Contact

Envoyez moi un courriel en remplissant le formulaire ci-dessous.

Appelez moi au 450 341-4064. 

5155 Chemin de Chambly
Longueuil, QC, J3Y
Canada

450-341-4064

Sexologue et psychothérapeute. J'offre la psychothérapie en individuel et la thérapie de couple sur la Rive Sud de Montréal. Offrez-vous l'aide professionnelle et faite un premier pas vers le changement.

Le dating et ton style d'attachement

Blog | Myriam Pomerleau M.A. sexologue & psychothérapeute

Informez-vous sur les sujets d'actualités liés à la sexologie, la psychologie, la psychothérapie et sur les enjeux liés aux études queer trans ou féministe. 

Le dating et ton style d'attachement

Myriam Pomerleau

Si tu as un style d’attachement anxieux ou évitant, il est possible que tu répètes un pattern qui t’empêche de trouver un·e partenaire amoureux·se et d’être en relation.

Attachement anxieux

Si tu as un style d’attachement anxieux, il y a de fortes chances que tu sois attiré·e et que tu te retrouves en couple avec une personne qui a un style d’attachement évitant. Vous activez le style d’attachement de l’un et de l’autre et ça vous donne l’impression que c’est ça la passion ou l’amour. Un système d’attachement activé ce n’est pas l’amour passionné.

Si tu choisis de jouer une game et de faire l’indépendant·e, de donner l’impression de ne pas te soucier de l’autre, tu vas attirer une personne avec un style d’attachement évitant. Au lieu de jouer une game, essaie d’être toi-même dès le début. Il faut que vous passiez du temps de qualité pour que chacun baisse ses barrières de protection.

Quelques trucs pour fréquenter autrement :

  1. Avant un rendez-vous, accueil et accepte tes besoins relationnels – sécurité, intimité, disponibilité. Recherche un·e partenaire qui pourra répondre à tes besoins.

  2. Évalue la personne que tu fréquentes selon sa capacité à répondre à tes besoins. Tu n’as pas besoin de changer pour être en relation. Demande-toi plutôt : Est-ce que cette personne peut répondre à mes besoins pour que je sois heureux·se ? Si tu évalues que la personne a un style d’attachement évitant, il est préférable que tu ne t’éternises pas dans cette relation. Voici quelques indices à surveiller : ses sentiments ou son engagement dans votre relation ne sont pas clair; il·elle ne porte pas attention à ton bien-être; il·elle laisse sous-entendre que tu es trop demandant·e, sensible ou que tu exagères; malgré tes tentatives d’affirmer tes besoins, il·elle les ignore.

  3. Affirme tes besoins. Sois authentique et communique clairement tes besoins relationnels et émotionnels. L’autre ne peut pas deviner ce dont tu as besoin et à quel moment.

  4. Donne une chance à la personne au style d’attachement sécure que tu fréquentes. Si tu as un style d’attachement anxieux, tu interprètes possiblement le calme apporté par un attachement sécure à un manque d’attirance ou une absence de passion. Mais non, il est possible que tu t’ennuies parce que ton style d’attachement n’est pas activé par ta peur d’être abandonnée ou rejetée. Donne-toi du temps.

Attachement évitant

Si tu as un style d’attachement évitant, tu essaies de garder ton·ta partenaire à distance car être près de quelqu’un est difficile à maintenir pour toi. Tu reçois les besoins de ton·.ta partenaires comme des éléments négatifs à ta relation ou des entraves à ta liberté. Tu as probablement des besoins de proximité et d’intimité mais tu les caches pour éviter d’être blessé·e.

Pour éviter ou éloigner l’intimité tu utilises différentes stratégies : tu peux dire à ton·ta partenaire que tu n’es pas prêt·e pour t’engager; tu portes davantage attention aux défauts qu’aux qualités de ton·ta partenaire; tu penses à ton ex qui était parfait·e; tu flirt avec d’autres; tu t’éloignes quand la relation va bien; tu n’es pas être attentif quand ton·ta partenaire te parle; tu gardes des secrets et certaines choses floues pour maintenir ton impression d’autosuffisance.

Si tu crois que tu n’as besoin de personne, qu’il est préférable d’être auto-suffisant, il est probable que tu évites de te dévoiler aux autres, que tu ne te sentes pas bien dans l’intimité et que tu ne recherches pas d’aide. En relation amoureuse, cela nuit à ta capacité d’être près de ton·ta partenaire, de te dévoiler et d’être connecté·e. Être centré·e sur toi-même et sur ton autosuffisance t’empêche de toucher à la joie de faire partie de quelque chose de plus grand que toi et de faire équipe avec une autre personne. Seul tu vas plus vite, mais à deux tu vas plus loin.

Quelques trucs pour fréquenter autrement :

  1. Identifie tes stratégies pour éviter l’intimité. Au lieu d’agir de manière automatique, observe-toi et demande-toi si tu réagis de cette manière car tu as peur d’être relation.

  2. Sois moins autosuffisant et focus davantage sur le soutien mutuel. Si ton·ta partenaire sent qu’il·elle peut te faire confiance, il·elle ne cherchera pas sans arrêt à avoir ton attention. Vous pourrez alors être indépendant grâce à votre dépendance.

  3. Trouve un·e partenaire sécure. Avec une personne au style d’attachement anxieux, tu voudras être encore plus évitant. Avec une personne au style d’attachement sécure, il y aura moins de défi et ce sera plus facile pour toi de cheminer vers le soutien mutuel et l’intimité.

  4. Sois conscient de ta manière d’interpréter les comportements. À force de seulement voir les défauts et imperfections de ton·ta partenaire, tu éloignes les sentiments agréables et la proximité. Change ta perspective et rappelle-toi les raisons qui t’ont amené·e à choisir cette personne.

  5. Fait une liste de choses pour lesquelles tu as de la gratitude dans ta relation. Pour sortir de ton pattern de voir négativement ta relation, essaie de noter à chaque jour les actions positives et agréables de ton·ta partenaire qui ont influencées ton bien-être. Ce ne sera pas un exercice facile mais avec la pratique tu y arriveras.

  6. Arrêter de penser à ton ex. Quand tu idéalises ton ex, arrête-toi et rappelle-toi que ce n’était pas une relation viable. Penser à lui·elle t’empêche de créer une nouvelle relation.

  7. Choisis des activités où il y a des distractions. Au lieu d’aller souper au restaurant, va en randonnée ou prépare un repas avec ton·ta fréquentation. Ce genre d’activité va te permettre de baisser tes gardes et d’avoir accès à tes sentiments au lieu d’être plongé·e immédiatement dans l’intimité, ce qui peut être effrayant. Tu peux utiliser ce truc pour créer une proximité le temps de baisser tes gardes et de bâtir une relation de confiance.

Cet article a été écrit dans le cadre d'une collaboration avec Célibataires sans critères .